[./kousmine.html]
[./resume_de_livres.html]
[./critique_de_films.html]
[./journal_intime.html]
[./les_ecrits.html]
[./index.html]
[./fille_20_siecle.html]
[./helene.html]
[./quinquagenaire.html]
[./vacances.html]
[./generations.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Les écrits
Différences entre générations
Carnets de vacances 2002 - 2003
Les réflexions d'une quinquagénaire
Mémoires : Hélène la dilettante
La vie d'une fille au XX ème siecle
Ce manuscrit est demeuré inachevé - 42 pages - à cause du refus des éditeurs à le publier après les trente première pages envoyées en lecture. Ont-elles été lues ? Ici, le titre parle de lui-même.
Les 225 pages des « Carnets de vacances »  présentent différentes destinations plus ou moins éloignées du domicile. L'idée était de continuer à exposer les comportements humains, cette fois mêlés à des faits d'actualité, notamment pendant l'été caniculaire de 2003.
  
En cent pages « Les réflexions d’une quinquagénaire » retracent l’itinéraire de la femme mûre, d’expérience, de 1995 à 2002. Y sont évoqués les déboires d’une mère dépassée à l’adolescence de ses enfants, de la solitude omniprésente à des moments difficiles auxquels personne n’échappe
En 327 pages, écrites à la  troisième personne - autobiographique – j’évoque des événements  s’étalant de 1957 à 1998. Malgré le refus des éditeurs à publier le premier manuscrit, je n’ai pas hésité à poursuivre une tâche que je me suis moi-même assignée. Seulement, aucune main amie n’a été tendue…
  
En 238 pages j’évoque ceux qui ont fait de moi, celle que je suis. Ils sont ceux croisés au cours de l’enfance, l’adolescence, aux débuts de la vie active, jusqu’au mariage. Le premier jet d’écriture comptait trente pages d’affilée, tant tout ne demandait qu’à sortir de  moi !